|  Sitemap |  Newsletter  |  Contact  
Affichage plus grand

Lancer de la pierre





Le lancer de la pierre fait partie des plus anciennes disciplines sportives. L'utilisation préhistorique de pierres comme arme de jet nécessitait un entraînement spécial quant à la distance et la précision de tir; ensuite, le lancer de la pierre est devenu une activité ludique.

L'aspect actuel de compétition du lancer de la pierre tire son origine du XIIIe siècle lorsque des bergers et des armaillis s'exerçaient à des jeux de force. Des récits de voyages du XVIIIe siècle mentionnent cet usage en Appenzell, à Glaris et à Schwytz. Les pierres utilisées pesaient entre 100 et 200 livres. Elles étaient lancées avec ou sans élan, d'une main ou des deux, en direction d'un but ou le plus loin possible.
 
Le lancer de la pierre a reçu une attention particulière aux fêtes d'Unspunnen de 1805 et 1808. Une réplique du bloc erratique de 83,5 kg qui y était utilisée, est revenue sur le devant de la scène à partir de 1905 lors d'autres fêtes d'Unspunnen et de fêtes fédérales de lutte. La pierre d'Unspunnen sur laquelle sont gravées les dates annuelles des premières manifestations, a été dérobée au musée de la région de la Jungfrau en 1984 par les Béliers, des séparatistes jurassiens. Mais, à l'occasion du Marché-Concours, elle a ressurgi de façon surprenante à Saignelégier en 2001 avant Expo.02. En septembre 2005, la pierre a été de nouveau volée par des inconnus et n'est pas réapparue à ce jour. Cependant, la pierre de lutte officielle est disponible à tout moment.

Depuis 1853, le lancer de la pierre fait partie du programme de compétitions de gymnastique nationale et a sa place dans le cadre des fêtes de gymnastique et de lutte. Lors des fêtes «fédérales», les sportifs lancent respectivement une pierre de 20 kilos avec élan, une pierre de 40 kilos sans élan et la pierre d'Unspunnen de 83,5 kilos avec ou sans élan. Chaque concurrent peut exécuter deux coups, le résultat du meilleur coup étant pris en compte.
Vers le haut
Matthias Sempach devient le roi de la lutte 2013
Matthias Sempach devient le roi de la lutte 2013
Matthias Sempach est le roi de la lutte 2013. Matthias Sempach, 27 ans, de Alchenstorf a gagné toutes les huit passes et s’est assuré le titre de roi à la Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres, 2013, à Berthoud, devant Christian Stucki.
Impressions de la fête
Les toutes dernières photos sont en ligne!