|  Sitemap |  Newsletter  |  Contact  
Affichage plus grand

Compétition



Le système de «classement» est typique de la lutte suisse: avant chaque passe (combat), le jury procède au classement des lutteurs. Pour chaque nouvelle passe, le jury détermine les adversaires qui s’affronteront lors du prochain combat. Le jury de classement se compose de 3 à 6 personnes.

Contrairement à un tournoi de football, il n’existe aucun «plan de lutte» avant les fêtes. Les passes sont déterminées au fur et à mesure. Ceci est une autre particularité de la lutte.

En règle générale, un combat (passe) dure 5 minutes. Il est suivi et évalué par le jury d’emplacement, composé de 3 arbitres: le premier  se trouve à proximité des lutteurs, dans la sciure, et les deux autres à la table d'arbitrage.

Au début du combat les lutteurs se serrent la main. Après le combat, le vainqueur essuie la sciure des épaules du perdant.
Vers le haut
Matthias Sempach devient le roi de la lutte 2013
Matthias Sempach devient le roi de la lutte 2013
Matthias Sempach est le roi de la lutte 2013. Matthias Sempach, 27 ans, de Alchenstorf a gagné toutes les huit passes et s’est assuré le titre de roi à la Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres, 2013, à Berthoud, devant Christian Stucki.
Impressions de la fête
Les toutes dernières photos sont en ligne!